Césarienne et infections du site opératoire : Aspects épidémiologiques et facteurs associés dans les hôpitaux de la ville de Lubumbashi.

Auteurs

  • Kaki BB Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Gynécologie et Obstétrique
  • Biayi MJO Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Gynécologie et Obstétrique
  • Musasa MP Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Gynécologie et Obstétrique
  • Mpiana MP Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Gynécologie et Obstétrique
  • Kakinga TB Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Gynécologie et Obstétrique
  • Impiti C Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Gynécologie et Obstétrique
  • Kasongo KO Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Gynécologie et Obstétrique
  • Kayeme ZC Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Gynécologie et Obstétrique
  • Abelelaw BS Institut supérieur de statistiques de Lubumbashi
  • Kasamba E Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département des sciences de base
  • Ngwe TMJ Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Gynécologie et Obstétrique
  • Kinenkinda KX Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Gynécologie et Obstétrique
  • Kakoma SZJB Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Gynécologie et Obstétrique

Mots-clés :

Césarienne, Infection, Site opératoire, Lubumbashi

Résumé

Introduction : L’objectif de cette étude était de : déterminer la fréquence des infections du site opératoire post césarienne ; décrire les caractéristiques sociodémographiques des césarisées ; identifier les germes impliqués dans ces infections du site opératoire et identifier les différents facteurs associés à ces mêmes infections. Matériel et Méthodes : Il s’agissait d’une étude transversale descriptive et analytique menée dans quatre maternités (Cliniques universitaires de Lubumbashi, Hôpital General de Référence Kenya, Hôpital General Provincial de Référence Sendwe, Hôpital Militaire de Garnison de Rwashi) de la ville de Lubumbashi du 01 Janvier 2020 au 31 Décembre 2021. Le test de khi-carré était utilisé pour la comparaison des proportions observées. La régression logistique était réalisée pour identifier les facteurs associés. Résultats : La prévalence des Infection du site opératoire post césarienne(ISOPC) était de 56,9%. L’âge moyen des césarisées avec ISOPC était de 30,6±4.7 ans ; les CPN étaient suivies dans 59,9% des cas et les patientes étaient référées dans 65,8 % des cas. Les facteurs associés suivants ont été indépendamment liés aux ISOPC : l’état général altéré avant césarienne (ORa : 3,091 [1,131- 6,630] ; p=0,004), le liquide amniotique méconial (ORa : 2,196 [1,184- 6,074] ; p=0,013), une présentation dystocique (ORa : 2,512 [1,085-5,836] ; p=0,032), la poche des eaux rompue (ORa : 1,917 [1,069 – 3,437] ; p=0,029), et la référence (ORa : 1,933 [1,131 -3,305] ; p=0,016).

Conclusion : Les infections du site opératoire post césarienne restent fréquentes dans notre milieu et sont liées à divers facteurs dont certains sont évitables.

Téléchargements

Les données relatives au téléchargement ne sont pas encore disponibles.

Publiée

01-09-2023

Comment citer

Kaki BB, Biayi MJO, Musasa MP, Mpiana MP, Kakinga TB, Impiti C, Kasongo KO, Kayeme ZC, Abelelaw BS, Kasamba E, Ngwe TMJ, Kinenkinda KX, & Kakoma SZJB. (2023). Césarienne et infections du site opératoire : Aspects épidémiologiques et facteurs associés dans les hôpitaux de la ville de Lubumbashi. Revue Africaine De Médecine Et De Santé Publique, 19–20. Consulté à l’adresse https://rams-journal.com/index.php/RAMS/article/view/169