Etude épidémiologique des accidents du travail à la générale des carrières et des mines groupe centre Likasi/rdc : de janvier 2015 à décembre 2017

Auteurs

  • Lenge N. Département de santé publique, université de Kamina, Kamina, RD Congo
  • Kapoya N. Unité de santé au travail et recherche environnemental, département de santé publique, université de Lubumbashi, RD Congo
  • Kibale P. Unité de santé au travail et recherches environnementales, Département de sante publique ; Université de Lubumbashi, République Démocratique du Congo
  • Kalumba C. Unité de santé au travail et recherches environnementales, Département de sante publique ; Université de Lubumbashi, République Démocratique du Congo

Mots-clés :

accident de travail, secteur minier, prévalence, facteurs associés, RDC

Résumé

Objectifs : Notre étude avait pour objectif de déterminer l’état de lieu des accidents de travail.

Matériel et méthodes : Étude observationnelle avec collecte rétrospective de données sur les accidents de travail dans la mine de Kafundwa , de Kamatanda et dans l’ usine  de Kambove de janvier 2015 à Décembre 2017. 

Résultats : Durant la période d’étude   85 cas d’accident de travail ont été colligés sur 3681 travailleurs soit une prévalence de 23 %.  Le sexe masculin était plus affecté dans 84(98.82 % ) de cas . L’âge moyen était de 47±12 ans. Les agents ayant plus de 16 ans d’expériences professionnelles étaient plus affectés dans 40 (47,06 %) de cas. Les ouvriers représentaient la catégorie professionnelle la plus affectée   dans   62 (72.94 %) de cas. Le niveau d’étude secondaire était majoritaire dans 55(64.71%) de cas.Les accidents de travail étaient prédominants dans 71 (85.53%) de cas. Le secteur d’activité le plus affecté était l’usine de transformation de minerais dans 59 (69%) de cas. Le principal agent causal était les objets 25 (29.41%) de cas. La circonstance de survenue des accidents de travail était dominée par la chute de plain-pied par glissade 9 (10.55%) des cas. La nature de la lésion la plus fréquente était la contusion 36 (42.8%) de cas. Le siège de la lésion la plus affectée était la main 23 (27.06%) de cas.  La guérison survient dans 80 cas (94 %). Les accidents de travail avec arrêt sont démontrés dans74 (87%) de cas.

Conclusions : Cette étude suggère une fréquence élevée des accidents de travail et impose des mesures urgentes sur les facteurs explicatifs et les conséquences des accidents de travail dans notre contexte.

Téléchargements

Les données relatives au téléchargement ne sont pas encore disponibles.

Références

OMS. Rapport du BIT en vue de la Journée mondiale sur la sécurité et la santé au travail.28 AVRIL 2005 | GENÈVE

CIPRES/OIT, L’univers des accidents du travail (1ere partie) ; CIPRES 2013

Balbir S. DHILLON, Mine Safety: A Modern Approach, London, Springer, 2010, p.2.

Ashworth, S.G.E. and Peake. Assessment of the dominant circumstances and factors giving rise to accidents in the gold and platinum mining industries. Safety in Mines Research Advisory Committee, GAP 055, March, 1994. http://hdl.handle.net/10204/1687 [Accessed 25 April 2015].

Sanmiquel. L., Freijo, M., Edo, J., and Rossel, J.M. Analysis of work related accidents in the Spanish mining sector. 2010. from 1982-2006. Journal of Safety Research, vol. 41. pp. 1-7.

Patterson, J.M. and Chappell, Imperator error and system deficiencies: Analysis of 508 mining incidents and accidents from Queensland, Australia using HFACS. Accident Analysis and Prevention, S.A. 2010. vol. 42, no. 4. pp. 1379-1385.

J. BonsuI; W. van DykII; J-P. FranzidisI; F. PetersenIII; A. IsafiadeI A systemic study of mining accident causality: an analysis of 91 mining accidents from a platinum mine in South Africa. J. S. Afr. Inst. Min. Metall. vol.117 n.1 Johannesburg Jan. 2017

Rudence Michelo et al. “Occupational injuries and fatalities in copper mining in Zambia.”, in Occupational Medicine, (Mars 2009), No.59, pp. 191-194.

Myriam Elenge et al., "Occupational accidents in artisanal mining in Katanga, D.R.C.", in International Journal of Occupational Medicine and Environmental Health, (Avril 2013), No. 26 (2), pp.265-274.

Balyahamwabo Tulinabo Christian, Kalenga Ngoy John, Takai Tetsuhiko. Analyse de l’évolution des accidents de travail dans les mines de cuivre du Katanga. Revue : Congo-Afrique, n° 505, mai 2016, ISSN 1819-1010, (pp. 366 – 380)

C.B.Kyambikwa, J.L.Mwanga, P.M.Mbarambara,M.L.Mudimba; Prevalence of occupational accidents and associated factors in the cement factory of Katana in the Democratic Republic of Congo (2015).

Panda JP, De Brouwer Christophe. Etude des facteurs associés dans la survenue des accidents du travail dans une industrie textile en République Démocratique du Congo. Arch Mal Prof Environ. 2010; 71(2):171-179.PubMed | Google Scholar

Wasungu B.D. et Wogni S.B. Accidents du travail dans une entreprise minière au Togo, de 2013 à 2014. Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement

Volume 79, n° 2pages 131-137 (avril 2018)

Kumar. injury profile of the construction industry in Alberta in Canadian context: a case study of the impact of a non-monatory motivational factor in a multicenter Albertan company. International Journal of industrial ergonomics ,1991.

Kouadio Narcisse Kouacou. Etude des facteurs explicatifs de la survenue des accidents du travail dans les entreprises du secteur prive en Côte d'ivoire ENSEA d'Abidjan - DESS d'Analyses Statistiques Appliquées au Développement 2005.

M. Abdoul Razakou Abacar DICKO. Accidents du travail étude épidémiologique dans les unités industrielles de la commune urbaine de KOULIKORO ; MALI.THESE 2008.

Téléchargements

Publiée

30-01-2024

Comment citer

Lenge N., Kapoya N., Kibale P., & Kalumba C. (2024). Etude épidémiologique des accidents du travail à la générale des carrières et des mines groupe centre Likasi/rdc : de janvier 2015 à décembre 2017. Revue Africaine De Médecine Et De Santé Publique, 7(1), 168–181. Consulté à l’adresse https://rams-journal.com/index.php/RAMS/article/view/352

Numéro

Rubrique

Article original