Cholécystectomie laparoscopique pour lithiase de la vésicule biliaire : Faisabilité et résultats à Lubumbashi

Auteurs

  • Augustin Kibonge Mukakala Departement de chirurgie, faculté de médecine, cliniques universitaires de Lubumbashi, Université de Lubumbashi; Departement de chirurgie, faculté de médecine, cliniques universitaires de Bukavu, Université Officielle de Bukavu.
  • Dimitri Kanyanda Nafatalewa Departement de chirurgie, faculté de médecine, cliniques universitaires de Lubumbashi, Université de Lubumbashi.
  • Willy Arung Kalau Departement de chirurgie, faculté de médecine, cliniques universitaires de Lubumbashi, Université de Lubumbashi.
  • David Mutombo Mwembo Departement de chirurgie, faculté de médecine, cliniques universitaires de Lubumbashi, Université de Lubumbashi
  • Sandra Sabgoze Departement d’anesthésie et réanimation, faculté de médecine, cliniques universitaires de Lubumbashi, Université de Lubumbashi
  • Rivain Iteke Fefe Département d’anesthésie et réanimation, faculté de médecine, cliniques universitaires de Lubumbashi, Université de Lubumbashi
  • Eric Wakunga Unen Département de Chirurgie, Cliniques Universitaires de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Université de Lubumbashi, Province du Haut-Katanga, Lubumbashi, République Démocratique du Congo

Mots-clés :

lithiase, vésicule biliaire, cholécystectomie, laparoscopie

Résumé

Introduction : La cholécystectomie laparoscopique est devenue depuis son introduction en 1987 «le gold standard» du traitement de la lithiase de la vésicule biliaire (LVB). Le but de ce travail est d’analyser nos résultats préliminaires et les comparer avec ceux de la littérature.

Patients et méthode : Il s’agit d’une étude descriptive transversale menée à Lubumbashi et étalée sur une période allant de janvier 2020 à juin 2022 portant sur 78 cas de cœliochirurgie pour LVB colligés dans les services de chirurgie de 5 hôpitaux de la ville de Lubumbashi(CUL, CMDL, CMC, COPTE Hospital, Centre hospitalier Beniker).

Resultats: L’âge moyen était de 17±1,69 ans (Extrêmes : 5- 54 ans), le sex ratio  H/F était de 0,6 en faveur du sexe féminin. Dans 72% des cas, les patients étaient symptomatiques. Dans notre échantillon, 55,1%% des cas (n=43) étaient drépanocytaires. La majorité de patients était classée ASA II. Les patients drépanocytaires (n=43) ont bénéficié d’une transfusion sanguine en préopératoire.  Le taux de conversion est de 10,26% (n=8). La durée moyenne de l’intervention était de 120±37,6 minutes (Extrêmes 90-150 minutes). On a noté dans 5,1% des cas (n=4), une lésion de la VB. L’examen anatomopathologique avait révélé la cholécystite aigue dans 63% (n =49). L’évolution était bonne dans  93,4% des cas (n=73), et on a noté une complication biliaire précoce dans 6,4%(n=5) ayant nécessité une ré-intervention pour fuite biliaire intra-péritonéale (péritonite biliaire). Le séjour post-opératoire moyen était de 3 jours (Extrêmes : 1-5 jours). Tous les patients ont été revus un mois après la chirurgie et les résultats clinique et cosmétique sont très satisfaisants.

Conclusion : Le résultat préliminaire de notre étude nous fait constater que la LVB est une pathologie qui touche tous les sexes avec une prédominance au sexe féminin. Son traitement par laparoscopie nous donne des résultats jugés jusque-là satisfaisants et doit être implémenté dans nos services pour qu’on s’en familiarise et élargir ainsi ses indications.

 

 

Téléchargements

Les données relatives au téléchargement ne sont pas encore disponibles.

Publiée

02-09-2023

Comment citer

Augustin Kibonge Mukakala, Dimitri Kanyanda Nafatalewa, Willy Arung Kalau, David Mutombo Mwembo, Sandra Sabgoze, Rivain Iteke Fefe, & Eric Wakunga Unen. (2023). Cholécystectomie laparoscopique pour lithiase de la vésicule biliaire : Faisabilité et résultats à Lubumbashi. Revue Africaine De Médecine Et De Santé Publique, 99–101. Consulté à l’adresse http://rams-journal.com/index.php/RAMS/article/view/245